Le Spitz Allemand

Je vous l'ai souvent écrit, j'ai une véritable passion pour les Spitz de tout poil depuis ma plus petite enfance. Je crois même que c'était l'une de ces petites boules qui fut le premier chien que je vis. Enfant, et adolescent, j'en ai eu et je reste aujourd'hui encore fasciné par ce petit chien paradoxal. Élégant mais dynamique, gardien et affectueux, le Spitz Allemand, même le plus petit des nains, a tout d'un grand. C'est, pour moi une petite merveille. Il y a pas mal d'éleveurs sérieux en France mais je suis vraiment ravi d'avoir confié la rédaction de cet article à celle dont j'admire le plus le travail depuis des années. Dire qu'Annie Gouraud-Lemaître est une spécialiste de cette race est un oeuphémisme. Depuis plus de vingt ans, elle innove, elle sélectionne et oeuvre à plein de niveaux pour l'amélioration de la race. L'écouter parler avec fierté et passion de ses chiens est un vrai régal. Elle était la personne idéale pour venir présenter la race à ceux qui ne la connaissent pas bien et la rappeler au bon souvenir de ceux qui, comme moi, l'aime énormément. Merci à Annie pour l'article qui va suivre et merci à Béatrice Passin de nous avoir mis en contact.

 

BMS Andy 1.jpg

Andy

Importé du Canada

(Prop. Annie Gouraud-lemaître)

 

BMS Ziggy.jpg

A'Ziggy du Bois de Moque-Souris

(Prop. Annie Gouraud-Lemaître)

 

 

 Spitz ? Loulou de Poméranie ? Pomeranian ? Pom ?

 

Le Loulou de Poméranie est l’ancien nom de notre Spitz actuel et le Pomeranian désigne la variété naine dans les pays non-germaniques.
Il y a une trentaine d’années, en France, tous les Spitz s’appelaient des “Loulous” Il n’y avait à l’époque que deux tailles dans les petites variétés et quelques couleurs. Le Loulou le plus répandu était un chien blanc, de taille moyenne.
Si la race Spitz est certainement la plus ancienne de l’Europe Centrale, le nom de Loulou de Poméranie provient de cette province d’Allemagne où son élevage a été important. Mais nous devons beaucoup aux sélectionneurs anglais qui ont travaillé ces dernières décennies à diminuer la taille des “Loulous” pour arriver à ces petites boules de poils que sont maintenant les “Poms”.

 

 

BMS Dundee.jpg

Dundee du Bois de Moque-Souris

(Prop. Annie Gouraud-Lemaître)

 

BMS Dybal.jpg

Ch. Dybal du Bois de Moque-Souris

(Prop. Annie Gouraud-Lemaître)

 

Mon histoire :

Ma passion pour les Spitz remonte en fait à mon enfance. Un marchand forain qui revenait chaque année à la fête de mon village, avait toujours près de lui une grande cage où jouaient des petites boules de poils qui me fascinaient. En visitant plus tard une exposition canine, j’ai reconnu ces chiens et ça a été alors le début de ma vie commune avec les Spitz.

Tout commença donc en 1982 avec l’acquisition de “Troubadour du VAL D’ISABELLE” chez la meilleure éleveuse française de l’époque. Il devint mon premier Champion de France. Presque en même temps, arriva Urielle du CASTEL DES TEMPLIERS de souche italienne qui me permit de faire de superbes bébés comme Geminy, Djenna, GinFizz, etc...
Mais avec les lignées françaises, il m’était difficile de produire les superbes “baby faces” (têtes de nounours) que je recherchais. J’ai donc tout naturellement regardé au-delà des frontières et je me suis mise à étudier les importations possibles. Etant très exigeante sur la qualité et le type de chien que je voulais, je réussis à importer d’Allemagne le spectaculaire Joker EL-CHIQUITIN’S qui possédait des lignées amériacines (TINIEST TOY’S). C’est avec lui que commença mon engouement pour les expositions. Vint ensuite QuickSilver EL-CHIQUITIN, mère des célèbres Elton et Elfie DU BOIS DE MOQUE-SOURIS.

 

     

Troubadour                                           Urielle                                      Joker




Deux voyages à Crufts en 1987 et 1988 me permirent de rencontrer Mrs Dyke (du fameux Kennel HADLEIGH) et de prendre de nombreux contacts avec les éleveurs anglais.
C’est ainsi qu’arriva de chez Mrs Mason le superbe SABLEWAY’S Chamalow, suivi de SABLEWAY’S British. Chamalow était un raceur d’exception, il est à la base de ma réussite grâceà sa lignée Paddockwood.

 

Chamalow

 

Puis le jeune LESHILDA Little Blue Star (Jamie), fils du célèbre champion EMEDALE Home Brew arriva également d’Angleterre (de chez Mme Rolison)/

 

Jamie

 

En croisant deux lignées anglaises, je fis naître la  première chienne de couleur crème en France : Houlala. Elle devint Championne du Monde en 1995. Avec elle, ce sont trois générations de crèmes qui se côtoient maintenant à l’élevage.

Cette même année est né celui qui deviendra le plus célèbre des Spitz contemporains : Lafayette. Pendant quatre ans, il sera la vedette incontestée des expositions. Grâce à lui, le Spitz est sorti de l’ombre et le public s’est habitué à voir ce type “Pomeranian” maintenant recherché. Les juges ne s’y sont pas trompés puisqu’ils l’ont couvert de gloire dans tous les concours : 11 fois  déclaré “Best in Show” (Le plus beau chien d’une exposition).

 

Lafayette (une pure merveille !)

 

 

Je regarde toujours loin dans mon programme d’élevage et comme j’aime beaucoup le type américian avec cette petite tête de bébé et une bonne ossature, je suis allé au Canada chez Chris Heartz. Elle a bien voulu me céder le magnifique “CHRISCENDO Cloudbuster” (Phil) connu de tous les grands éleveurs de la planète.

 

 

 

BMS Phil.jpg

Phil

 

Au printemps 92, j’ai ensuite importé des USA une splendide femelle naine orange JAN-SHAR’S Ablolutely Magical (Maggie). Son premier mariage avec Phil a donné une de mes vedettes : Rominet.

Il m’a fallu ensuite rechercher d’autres lignées susceptibles de reproduire toujours ce type “Pom” tout en respectant la pureté des couleurs. J’ai trouvé chez Genny Dupre, aux USA, un mâle et une femelle répondant à mes attentes : Oliver et Ripley.

 

BMS Oliver.jpg  BMS Ripley.jpg

Oliver et Ripley

 

 

Toujours en quête de la meilleure qualité, je n’ai pas pu résister par la suite au charme de l’adorable petite femelle qui venait de naître chez Mari Iffland : Sandy qui est la mère de mon petit Dundee.

 

BMS Sandy.jpg  BMS Maggie.jpg

Sandy  et Maggie

 

 

Grâce au travail de tous ces grands éleveurs étrangers et à ma sélection personnelle, mes chiens ont remporté plus d’une centaine de titres de Champions, dont quatre Champions d’Europe et cinq Champion du Monde.

Depuis vingt ans que j’élève cette race, j’ai la chance de pouvoir consacrer aujourd’hui tout mon temps à ma passion. A mes chiens d’abord, au Club Français du Spitz . J'ai fait un passage en tant que Membre du Comité sous la présidence de Roger Barenne et  à la race Spitz en général comme Expert-Confirmateur.

 

 

BMS Vanina.jpg

CH Vanina du Bois de Moque-Souris

(Prop. Annie Gouraud-Lemaître)

 

BMS Uranie.jpg

CH Uranie du Bois de Moque-Souris

(Prop. Mme et Monsieur Ratier)

 

BMS Elton.jpg

CH Elton du Bois de Moque-Souris

(Prop. Mlle Bourgalay)

 

BMS Jedaï.jpg

CH Jedaï du Bois de Moque-Souris

(Prop. Annie Gouraud-Lemaître)

 

BMS Poupou.jpg

Bébé crème du Bois de Moque-Souris

 

BMS Rominet.jpg

CH Rominet du Bois de Moque-Souris

(Prop. Annie Gouraud-Lemaître)

 

 

Pas de chenil ou de cages à Moque-Souris, tous mes chiens vivent à la maison et je garde toujours les vieux avec moi jusqu’à la fin.





Variétés

 

 

La diversité est importante du fait des cinq tailles possibles et de la dizaine de couleurs autorisées. Le standard interdisant des mariages entre couleurs et entre tailles différentes (à quelques tolérance près), on ne devrait théoriquement pas rencontrer de couleurs “exotiques” dans les pays membres de la FCI (Fédération Cynologique Internationale).


Ce sujet des couleurs fait couler beaucoup d’encre et reste un problème d’actualité toujours sensible. En effet, des importations mal préparées en provenance d’Angleterre et des USA (où tous les mariages sont autorisés) ont apporté quantité de couleurs inhabituelles, souvent non souhaitées. Même les Allemands, pourtant détenteurs et gardiens du standard, s’y sont laissés prendre ! Sans doute serait-il bon pour certain de ressortir les traités de génétique.

 


Standard du Spitz Allemand

 

BMS Patton.jpg

Champion du Monde

Patton du Bois de Moque-Souris

(Prop. Annie Gouraud-Lemaître)

 

BMS Houlala.jpg

CH Houlala du Bois de Moque-Souris

(Prop. Annie Gouraud)

J'aimais beaucoup cette chienne. Je n'avais jamais vu de crème avant (je crois qu'elle fut la première produite en France), elle est devenue Championne du Monde.

 

Bref aperçu historique. 


 

Les Spitz Allemands, qui descendent du chien des tourbières de l'âge de pierre " canis familiaris palustris Rüthimeyer " et des " chiens des cités lacustres postérieurs, sont la race la plus ancienne de l'Europe Centrale. De nombreuses races en descendent. Dans certaines régions non germanophones, le Spitz loup porte le nom de " Keeshond ", et le Spitz nain celui de " Pomeranian " (de Poméranie).


Aspect général
Les Spitz séduisent par la beauté de leur fourrure redressée par un abondant sous-poil. Le cou pourvu d'une opulente collerette en forme de crinière, et la queue touffue portée fièrement sur le dos, frappent tout particulièrement. Sa tête aux yeux vifs rappelant celle du renard, et ses petites oreilles pointues rapprochées, confèrent au Spitz son aspect impertinent caractéristique.
Proportions importantes : Le rapport entre la hauteur au garrot et la longueur du corps du chien est 1 à 1.


TETE :
REGION CRANIENNE
 : de grandeur moyenne, le crâne du Spitz, vu de dessus, est plus large dans sa partie postérieure, et va en s'amenuisant en forme de coin jusqu'à la pointe du nez.
Stop : modérément à bien marqué, jamais abrupt.
REGION FACIALE
Truffe : Petite et ronde, elle est de couleur noire pur, sauf chez les Spitz à robe marron où elle est de couleur marron foncé.
Museau :
Il est harmonieusement proportionné par rapport au crâne ; il n'est pas très long. Chez le Spitz Loup/Keeshond, le Grand Spitz et le Spitz Moyen, le rapport longueur du museau/longueur du crâne est environ de 2/3, chez le Petit Spitz et le Spitz Nain/Poméranien environ de 2/4.
Lèvres :
Les lèvres ne se recouvrent pas. Elles sont bien tendues et ne font pas de pli à la commissure. Elles sont entièrement noires chez les Spitz de toutes les variétés de couleur, sauf chez les chiens de robe marron où elles sont de couleur brun-foncé.
Mâchoires/dents :
D'un développement normal, les mâchoires présentent un articulé en ciseaux complet formé de 42 dents selon la formule dentaire du chien. La face postérieure des incisives supérieures recouvre en contact étroit la face antérieure, les dents étant implantées à l'équerre par rapport aux mâchoires. Chez le Petit Spitz et le Spitz Nain/Poméranien, l'absence d'un nombre restreint de prémolaires est toléré. Un articulé en pince est toléré chez tous les Spitz.
Joues :
Les joues sont délicatement arrondies sans être saillantes.
Yeux :
De grandeur moyenne, de forme légèrement allongée et en position un peu oblique, les yeux sont de couleur foncée. Les paupières sont pigmentées en noir dans toutes les variétés de couleur, sauf chez les Spitz à robe marron où elles sont de couleur brun-foncé.
Oreille :
Les petites oreilles du Spitz sont attachées haut, relativement proches l'une de l'autre, triangulaires et pointues ; elles sont toujours portées dressées avec une pointe bien rigide.
COU :
De longueur moyenne, le cou, large à l'insertion entre les épaules, a une nuque légèrement galbée, sans fanon, il est couvert d'une collerette en forme de crinière.

 

CORPS :

Ligne supérieure : Elle commence à la pointe des oreilles portées droites et bien dressée, et se prolonge, après une douce courbure, dans le dos court et horizontal. La queue touffue, rabattue sur le dos dont elle couvre une partie, parachève la silhouette.
Garrot / Dos :
Le garrot, bien sorti, se fond progressivement dans le dos, qui est aussi court que possible, droit et solide.
Rein : Court, large et puissant.
Croupe : La croupe est large, courte et non avalée.
Poitrine : La poitrine est bien descendue et bombée ; la région sternal est bien développée.
Ligne du dessus : La cage thoracique est développée aussi loin que possible vers l'arrière ; le ventre n'est que modérément relevé.
QUEUE : Attachée haut et de longueur moyenne, la queue, très touffue, est dressée dès sa racine, rabattue vers l'avant et roulée sur le dos, sur lequel elle s'appuie fermement. Une double boucle à l'extrémité est acceptée.
MEMBRES :
MEMBRES ANTERIEURS :
Généralité : Ils sont droits et le devant est plutôt large.
Epaules : L'omoplate est longue et oblique vers l'arrière. Le bras, d'une longueur à peu près identique, forme avec l'omoplate un angle d'environ 90° . L'épaule est bien musclée, et fermement attachée à la cage thoracique.
Coudes : L'articulation du coude est solide, bien contre le thorax, et tournée, ni en dedans, ni en dehors.
Avant-bras : De longueur moyenne, vigoureux en comparaison du tronc, parfaitement droit, sa face postérieure est bien garnie de franges.
Métacarpe : Le métacarpe, solide et de longueur moyenne, forme avec l'avant-bras un angle d'environ 20° par rapport à la verticale.
Pieds : Les pieds antérieurs sont aussi petits que possible, rond, avec les doigts serrés (pied de chat), et bien cambré. Les ongles et les coussinets plantaires sont noirs dans toutes les variétés de couleur, sauf chez les Spitz à robe marron, où ils sont de couleur brune.
MEMBRES POSTERIEURS :
Généralité : Les membres postérieurs sont très musclés et portent jusqu'au jarret des culottes abondantes. Les postérieurs sont droits et parallèles.
Cuisse et jambe : La cuisse et la jambe sont approximativement de même longueur.
Genou (Grasset) : L'articulation du grasset n'est que modérément angulée ; elle est solide et, dans le mouvement, ne se déporte ni vers l'intérieur, ni vers l'extérieur.
Métatarse : De longueur moyenne, le métatarse, très robuste, est perpendiculaire au solo.
Pieds postérieurs : Les pieds postérieurs sont aussi petits que possible, rond, avec les doigts bien serrés et cambrés (pied de chat) ; les coussinets sont résistants. La couleur des ongles et des coussinets est aussi foncé que possible.
ALLURES : Par l'effet d'une bonne impulsion, le mouvement du Spitz Allemand est coulant et élastique ; les membres se meuvent droit devant.
PEAU : La peau, bien adhérente au corps, ne forme aucun pli.
ROBE :
Nature du poil : Le Spitz Allemand a un poil double : un poil de couverture long, droit et écarté, et un sous-poil court, épais et ouaté. La tête, les oreilles, les faces antérieures des membres antérieurs et postérieurs, et les pieds ont un poil court et dense (velouté) ; le reste du corps a un poil long et abondant. Ni ondulé, ni bouclé, ni hirsute, il ne forme pas de raie sur le dos. Le cou et les épaules sont couverts d'une abondante crinière. Les faces postérieures des membres postérieurs sont bien garnies de franges, les membres postérieurs présentent de la croupe jusqu'au jarret une culotte opulente, et la queue est touffue.
Couleur du poil :
a) Spitz loup / Keeshond : Gris-loup (gris nuagé).
b) Grand Spitz : Noir, brun, blanc.
c) Spitz Moyen : Noir, brun, blanc, orange, gris-loup (gris nuagé) et autres couleurs.
d) Petit Spitz : Noir, brun, blanc, orange, gris-loup (gris nuagé) et autres couleurs
e) Spitz Nain / Poméranien : Noir, brun, blanc, orange, gris-loup (gris nuagé) et autres couleurs.
Spitz Noir : Pour la robe du Spitz Noir, le sous-poil et la peau doivent être également de couleur foncée. En surface, la couleur est d'un noir laqué, sans trace de blanc et sans marque quelconque.
Spitz Marron :
La robe du Spitz marron doit être marron foncé également réparti et uniforme.
Spitz Blanc : La robe doit être d'un blanc pur, sans ombre aucune, en particulier sans les nuances jaunâtres comme on le rencontre assez souvent sur les oreilles.
Spitz Orange : La robe du Spitz Orange doit être également répartie et uniforme dans une nuance moyenne.
Spitz Gris-loup (gris nuagé) :
Le gris-loup est un gris argenté charbonné (avec du noir à l'extrémité des poils). Le museau et les oreilles sont foncés. Autour des yeux, il y a un dessin en " branche de lunette " nettement marqué, formé d'une ligne noire délicatement dessinée, allant en biais de l'angle externe de l'œil au point d'attache inférieur de l'oreille, associé à des hachures nettes et des dégradés ombrés formant des sourcils courts et expressifs. La crinière et la région des épaules est plus claire. Les membres antérieurs et postérieurs sont d'un gris argenté sans taches noires au dessus des coudes et des genoux à part de petites taches noires allongées en coup de crayon sur les doigts (pencilling). La pointe de la queue est noire. La face inférieure de la queue et les culottes sont d'un gris argenté clair
Spitz Autres couleurs :
Sous cette dénomination figurent les robes de toutes les autres teintes : crème, crème-zibeline, orange-zibeline, noir et feu, panaché. Les chiens panachés doivent avoir un fond de robe blanc et les taches de couleur noires, ou brune ou grise ou orange, doivent être réparties sur tout le corps.

 

TAILLE & POIDS :
Taille :
a) Spitz loup / Keeshond 49cm +/- 6cm
b) Grand Spitz 46cm +/- 4cm
c) Spitz Moyen 34cm +/- 4cm
d) Petit Spitz 26cm +/- 3cm
e) Spitz Nain / Poméranien 20cm +/- 2cm
Les sujets au dessous de 18cm ne sont pas recherchés.
Poids : Chaque variété de taille de Spitz doit avoir un poids correspondant à sa taille.

 

DEFAUTS :

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.
DEFAUTS GRAVES :
-Défauts de construction.
-Tête trop plate, tête en forme de pomme accusée.
-Truffe, paupières et lèvres de couleur chair (ladre).
-Absence de dents chez le Spitz-Loup/Keeshond, le Grand Spitz et le Spitz Moyen.
-Yeux trop grands ou trop clairs, yeux proéminents.
-Allures défectueuses.
-Absence du dessin caractéristique de la face chez le Spitz-Loup/Keeshond.
DEFAUTS ELIMINATOIRES :
-Persistance de la fontanelle.
-Prognathisme supérieur ou inférieur.
-Entropion ou ectropion.
-Oreille cassée.
-Petites taches blanches bien définies dans toutes les variétés de taille.
N.B. Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

 

LES COULEURS :

 

Spitz Nain ou (Pomeranian)

Le standard (allemand) cite les couleurs à respecter :

- Noir, brun, blanc, orange, gris-loup (gris-nuage) et autres couleurs (crème, crème-zibeline, orange zibeline, noire et feu, panaché);

Les chiens  panachés doivent avoir un fond de robe blanc et les taches de couleur noire, brune, grise ou orange, doivent être réparties sur tout le corps.

Orange                                                                  Noir                                                                        Noir/feu

 

Crème                                          Orange Zibeline

 

Panaché et Panaché noir

 

 

Spitz petit (de 23 à 29 cm)

-Noir, brun, blanc, orange, gris-loup (gris-nuage) et autres couleurs.

Orange Zibleline                                Crème                                                        Blanc

 

Spitz moyen (de 30 à 38 cm)

Noir, brun, blanc, orange, gris-loup (gris-nuage) et autres couleurs.

 

Grand Spitz (de 42 à 50 cm)

Noir, brun, blanc.

 

Spitz Loup (de 42 à 55 cm)

Gris-loup (gris-nuage).   

 

Réglementation

...pas facile d’être un Spitz en France ! La réglementation est présente à trois niveaux : FCI, SCC et Club. Pour la France, membre de la Fédération Cynologique Internationale du Spitz allemand qui dicte les règles. La FCI précise par ailleurs les règles d’attribution des CACS et CACIB en expositions, selon la taille et la couleur du chien, ainsi que les mariages autorisés entre Spitz de tailles et de couleurs différentes. La Société Centrale Canine (SCC) de son côté exige que le pedigree ne soit attribué que si le chien passe avec succès l’examen de la confirmation. Enfin, le Club Français du Spitz, par l’intermédiaire de sa commission d’élevage, précise les orientations que doivent respecter les éleveurs français. Ce sont des compléments au standard officiel comme par exemple la liste des points de non-confirmation.


Les points de non-confirmation :
    
    En France, l’obtention du Pedigree est conditionné à la réussite à l’examen de confirmation.

    Le rôle de la confirmation n’est pas de sélectionner les meilleurs sujets - comme les concours d’exposition- mais d’éliminer les sujets qui se trouvent en dehors des caractéristiques de la race.

    L’expert-confirmateur ou le juge examine les caractères morphologiques du chien selon les critères du standard et vérifie qu’il ne possède aucun des défauts interdisant une confirmation.

Liste des points de non-confirmation :
(Directives du club de race approuvées par la SCC)

Type général
Chien n’ayant pas le type du Spitz allemand,
Manque de type en tête,
Talle non comprise dans les limites du standard (moins de 18 cm pour les nains et plus de 38 cm pour les moyens)

Points particuliers dans le type :

    Construction
Fontanelle persistante chez les moyens et petits de plus de 25 cm
Oreilles tombantes, semi-tombantes ou manipulées,
Queue pendante, tombante, tirebouchonnée ou manipulée,
Queue en cor de chasse,
Défauts graves d’aplomb, en particulier affaissement carpo-métacarpien,
Luxation de la rotule.

    Robe
Yeux jeunes
Dépigmentation totale de la truffe
Excès de ladre
Poil ondulé, poil bouclé
Petites tates blanches bien caractérisées dans toutes les variétés de taille et de couleur
Moucheture ou panachure insuffisante chez les sujets panachés
Robe présentant une fourrure faite de poils de couleurs différentes (mélange de poils noirs, gris, orange, indéfinis)

    Anomalies
Un des testicules insuffisamment développé,
Monorchidie, cryptorchidie,
Prognathisme inférieur ou superieur,
Entropion,
Absence d’une canine, ou plus d’une insicive chez le Spitz nain ou le petit de moins de 25 cm,
Absence d’une canine ou d’une incisive, d’une carnassière ou de deux précarnassières consécutives chez les moyens et les petits de plus de 25 cm.

    Caractère
Agressivité ou peur excessive.

Les mariages autorisés par la FCI

    Les mariages entres les différentes couleurs sont interdits.
    Seuls sont autorisés :

orange x autres couleurs ; noir x marron (ceux qui concourent ensemble pour l'IB)

 

Tous les autres mariages entre couleurs différentes peuvent être autorisés par le club de race par dérogation. 

 
Les mariages entre deux tailles différentes ne sont pas autorisés sauf tolérance de plus ou moins 2 cm autour de la taille limite.

Exemple : Un nain (taille limite 22 cm) peut-être marié à une petite de 24 cm maximum.
Un petit de 23 cm peut être marié à une naine de 21 cm minimum.

 

 

BMS Geminy.jpg

CH. Geminy du Bois de Moque-Souris

(Prop. Mme Fleury)

 

BMS Ollywood.jpg

CH Ollywood du Bois de Moque-Souris

(Prop. Annie Gouraud-Lemaître)

BMS Uranie.jpg

CH Uranie du Bois de Moque-Souris

(Prop. Mme et M. Ratier)



02/07/2010
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres